Mots-clés

, , ,

Aller de Rome à Paris peut s’avérer un voyage incroyable! En juin 2011, nous avons choisi le chemin des écoliers, afin de découvrir quelques maisons qui nous font rêver, des chefs extraordinaires, des plats bouleversants. Nous avons donc pris rendez vous avec Eric Pras, Anne-Sophie Pic et Davide Scarbin, lundi, mardi et mercredi.

1 ère étape – Lundi 27 Juin 2011 –  1 124 km de Rome – Chagny en Bourgogne – Maison Lameloise – 3* Michelin

ImagePierre Lameloise ouvre l’Hôtel du Commerce en 1921, à Chagny. En 1925 et 1931, il décroche 2 étoiles du Guide Rouge. Son fils, Jean, reprend la maison en 1944 et après sa première étoile, en 1951,il transforme l’Hôtel du Commerce en Lameloise. Jacques, son fils, lui succède et devient le plus jeune tri étoilé de France en 1979. A sa retraite, Eric Pras, prend les rênes de la maison et conserve les 3 étoiles

ImagePour entamer les festivités, le chef nous a concocté des sandwich de saucisson au beurre de cornichon, des sablés surmontés de tartare de boeuf et de crème d’avocat, des bouchées de fois gras à la cerise, des sphères noires d’accra de morue à l’encre de seiche, des oeufs de caille façon meurette et des gressins de tomates.

ImageUne mention spéciale doit être accordée à l’excellent pain brioché…

ImageEnsuite nous avons été enthousiasmées par un gaspacho de tomates et fraises, au dés de fraises avec un espuma de mozzarella.

ImageEt enfin le repas a commencé!
Pour ma soeur, le festin a débuté avec la tarte fine aux escargots de Bourgogne et leur potagère au coulis d’ortie.

ImageA suivi la noix de ris de veau entière rôtie en écaille de pain avec ses morilles fraîches et ses artichauts.

Image

Quant à moi, j’avais porté mon choix sur les langoustines chaudes/froides, en beignet de riz soufflé et caramel puis en tartare sur une gelée de pomme verte, relevé par une pointe de caviar.

ImageLe Saint Pierre proposé en plat, étaient recouvert d’un voile de sèche et mariné dans une infusion de carotte au beurre d’agastache, accompagné de petites girolles et de cocos.
ImageAprès un crumble de rhubarbe et son coulis de griotte surmonté d’un nuage d’amande, les desserts sont arrivés.
Abricot/Romarin pour ma soeur. L’abricot sous toutes ses formes, glacées, sablées, gélifiées et rôties. Le chef transforme l’abricot tout en préservant son goût.

ImageImageLa tarte aux pommes caramélisées infiniment fine avec son rêve de sorbet granny smith, pour moi.
ImageD’exquis amuses bouches sont venus mettre fin au festin: Sablé au semi freddo vanillé réveillé par un coulis de fruits de la passion, cumulo nimbus de chocolat à la cerise confite, biscuit tournesol caramélisé, dôme blanc de mangue et tartelette à la framboise.
ImagePour accompagner ce repas magnifique, Hubert, le sommelier, nous a fait découvrir le Meursault boisé de Jean-Marc Vincent.

Quel enchantement que cette adresse! Un chef extraordinaire, des souvenirs qui restent en bouche, un seul rêve: y retourner…

Maison Lameloise
36 Place d’armes 71150 Chagny en bourgogne
+33 3 85 876 565
http://www.lameloise.fr

Publicités